Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Une première dans l'histoire de la TV en Afrique à Discop Abidjan 2016

| On 25, May 2016

Le piratage de la TV Payante en Afrique subsaharienne francophone représente une économie informelle dont les chiffres pourraient faire rêver plus d’un opérateur légalement autorisé à exercer. L’idée de la rencontre Les câblo-opérateurs face aux législations naissantes est née de ce constat. Pour l’occasion, Séverine LAURENT, consultante internationale et membre du comité éditorial du DISCOP, est parvenue à réunir, sur un même plateau, des syndicats de câblo-opérateurs –dont l’activité n’est pas formellement reconnue à ce jour- face à des spécialistes de la réglementation. Un débat qui se promet d’être animé, car les raisons de la colère de nombreux Etats et ayant-droits, éternels lésés de ces industries parallèles, restent nombreuses.

Vous aurez l’occasion d’écouter l’avis très spécialisé d’une grande personnalité de cette industrie : Béatrice DAMIBA. Madame Damiba est ancien Ministre, ancien Ambassadeur, et avant d’occuper le poste de Présidente de l’Association Convergence (lutte anti-piratage), elle fût, pendant près de six ans, la Présidente du Conseil Supérieur de la Communication du Burkina Faso.  A ses côtés nous écouterons l’avis de Serge AKPATOU, Directeur des Affaires Juridiques et du Développement du Burida et celui de Carole CROELLA, Conseillère Senior de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle.

Face à ces trois ténors de la protection des droits se tiendront quatre représentants de syndicats de câblo-opérateurs : Achille EPHOUE, Secrétaire Général de l’Association Nationale des Câblos Opérateurs du Cameroun qui sera accompagné de son juriste Rodrigue LANGKEUOusmane DIOUF, Secrétaire Général de la SORETEC au Sénégal et son adjoint Issahka BA. Tambi També BRILLANT, promoteur de SWEECOM Plc, expliquera à tous comment se porte le piratage de la TV Payante en Afrique subsaharienne francophone. 

Sur le plateau, nous attendons également la participation d’un quatrième représentant de la réglementation Cette conférence est une grande première dans l’histoire de la télévision en Afrique. Jamais auparavant des acteurs de l’informel n’ont été réunis à échelle panafricaine. Ne manquez pas l’occasion de mieux comprendre ce marché très spécifique à l’Afrique et de poser des questions à ses acteurs majeurs.

Submit a Comment

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *